Retour
Réservé aux abonnés

En 1985, Claude Lelouch, accompagné de sa femme Marie-Sophie, vint au Fenua repérer les sites pour son prochain film Itinéraire d’un enfant gâté qu’il tournera l’année suivante avec Jean-Paul Belmondo, dit Bébel. Pour préparer cette grande fresque, le réalisateur français, comme à son habitude, voulait visiter un nombre impressionnant de lieux dans le monde : le lac Victoria, San Francisco, Singapour… et la Polynésie ! Là, je me disais, il va y avoir du travail, même pour seulement Tahiti.

Et ce fut le cas : en 1986, il fallait couvrir l’arrivée de l’équipe, puis le départ de l’équipe vers les îles. Mais, entre-temps, rien, tournage fermé à Tetiaroa, l’atoll de Marlon Brando. Et Jean-Paul Belmondo était là, en prime… Mais les quelques photos que nous fîmes nous permirent d’avoir quelques parutions, tout de même. Pourtant, l’histoire ne s’arrête pas là. Rencontré souvent à Monaco, ces dernières années, je demandais à M. Claude Lelouch s’il avait rencontré Marlon Brando pour ce film : « Non, pas moi, seulement mon directeur de productions l’a vu et a conversé avec lui, pour ce film », me répondait-il ! Et ce serait parce que Marlon Brando avait demandé à voir deux films du réalisateur français, en cassettes vidéo à cette époque et avait apprécié deux œuvres de ce réalisateur prolifique, Les uns et les autres et Une autre femme, une autre vie, deux succès avec James Caan, que la star d’Hollywood aurait accepté ? Est-ce cela la petite histoire de ce film ? Le saura-t-on un jour …

Partage