Retour
Réservé aux abonnés

Le maire de la commune de Tumaraa, à Raiatea, était de nouveau convoqué à la barre le 30 janvier dernier, dans le cadre de pas moins de trois affaires le concernant. Soupçonné notamment de détournements de fonds publics, faux et usage de faux, Cyril Tetuanui sera fixé sur son sort le 13 février prochain. L’édile risque trois ans de prison dont deux avec sursis, 5 ans d’inéligibilité et l’interdiction définitive d’exercer toute fonction publique…

Mardi dernier, Cyril Tetuanui, le maire de la commune de Tumaraa qui est également le président du Syndicat pour la promotion des communes de Polynésie française (SPCPF) mais aussi le mari de Lana Tetuanui, sénatrice de Polynésie française depuis 2015, comparaissait devant la chambre correctionnelle du tribunal de Papeete pour répondre aux questions du parquet au sujet de trois affaires dans lesquelles il est impliqué : l’utilisation du bateau des sapeurs-pompiers à des fins personnelles, des faits de harcèlement à l’encontre du directeur des services techniques et l’opération de bétonnage de servitudes de sa commune dans le cadre de travaux subventionnés par la Polynésie française et l’État mais non achevés …

image_pdfPDFimage_printImprimer

Laisser un commentaire

Partage