Retour

Saviez-vous que certaines plages bretonnes empruntent leur nom à l’île principale de Polynésie ? Entre la mer claire et turquoise, la verdure autour et la fraîcheur de l’eau, ces véritables coins de paradis ont fait l’objet, l’année dernière, d’un article dans Le Télégramme. Il n’en fallait pas plus pour que nos deux dessinateurs de presse bretons, Manu et Hotu Painu, prennent leurs crayons pour des illustrations grandeur nature ! Évasion en images…

« Du sable fin, une eau turquoise, une nature verdoyante autour… Bienvenue sur la plage de Tahiti… à Carantec (29) ! Située juste en face de l’île Louët et du château du Taureau, cette plage se mérite mais vaut le détour. Pour y accéder, il faut emprunter quelques marches, depuis le sentier côtier, via la pointe de Pen al Lann. Sur place, un panorama splendide s’offre à vous sur la baie de Morlaix. Autre point positif, cette plage très charmante se trouve très souvent à l’abri du vent. Les habitués apprécient aussi particulièrement sa tranquillité et sa discrétion. La plage de Tahiti a été baptisée ainsi en raison tout simplement de sa beauté. Une version qui diffère de celle de ce quinquégénaire carantécois. « Si cette plage s’appelle Tahiti, sourit-il, c’est que la température de l’eau atteint 28 degrés : 14 degrés le matin, et 14 l’après-midi ».


Dans le sud de la Bretagne, une autre plage est surnommée ainsi. À Névez (29), toujours dans le Finistère, l’extrémité de la plage de Raguénez tient aussi la comparaison avec la célèbre île de Polynésie française. Ici aussi, les vacanciers posent leur serviette sur du sable blanc et fin, et peuvent se baigner dans une eau limpide. Une belle plage nichée dans un écrin de verdure aux allures de parfaite carte postale.

Clin d’œil à Gauguin

D’après l’office de tourisme local, la plage de Tahiti doit son nom à l’existence d’une petite paillote qui surplombait la plage autrefois. Les enfants de Névez aimaient se vanter auprès de leurs copains de Pont-Aven d’aller à la plage « à Tahiti » ! Aujourd’hui la paillote n’existe plus mais le nom est resté. On peut également voir dans le nom de la plage, un clin d’œil au peintre Paul Gauguin qui, lorsqu’il séjournait à Pont-Aven, trouvait l’inspiration dans la campagne et la côte bretonne des environs.


Une autre plage est surnommée « Tahiti Beach » en Bretagne. Il s’agit de la plage de Poulziorec, au nord de l’île de Groix (56). Elle se situe à l’ouest de Port-Tudy et près du village de Quelhuit. La plage de Poulziorec se trouve au niveau d’une petite crique, inaccessible à marée haute. S’y rendre relève de l’aventure, avec son chemin très escarpé. Elle est plus accessible par la mer.


D’autres joyaux de ce type existent le long du littoral breton. Certains avec un nom exotique ou pas. À Crozon (29), la petite crique de l’île Vierge garantit un dépaysement à couper le souffle. En 2014, le journal britannique The Guardian l’a classée parmi les plus belles plages d’Europe. Ce coin de paradis est d’ailleurs victime de son succès. Depuis l’été dernier, en raison d’une importante affluence, la municipalité a décidé d’en interdire l’accès, pour des raisons de sécurité et de préservation du site.
Sur la côte nord, des plages situées sur Plouescat (29) et Cléder (29), dans le Finistère, ne manquent pas de charme non plus. Dans les Côtes-d’Armor, sur la Côte de Granit rose, les amateurs de très belles plages trouveront leur bonheur du côté de Trégastel (22) ou de l’île-Grande (22), par exemple. Bref, pas besoin de prendre l’avion et d’aller au bout du monde pour en prendre plein les yeux ! La fraîcheur de l’eau en plus ! »

Source : Le Télégramme

Partage