Retour
Réservé aux abonnés

Un séminaire portant sur l’usage et l’apprentissage du reo mā’ohi dans les écoles semble préfigurer, par ailleurs… la fin programmée de l’école publique !

Tahiti Infos du jeudi 15 février 2024, commentant les travaux de ce séminaire, cite la directrice, Sandra Poheroa, de l’école Erima d’Arue, qui se demande, alors qu’elle expérimente « le système », quel « genre de dispositif est mis en place pour que les enfants puissent réussir à parler le reo tahiti 50 % du temps, et le français l’autre moitié du temps, dans tous les domaines confondus ». Le journaliste, Tom Larcher, place « le tahitien dans les cœurs, mais pas dans les bouches » …

image_pdfPDFimage_printImprimer

Laisser un commentaire

Partage