Retour

Avec du retard à l’allumage, suscitant l’indignation et la colère de nombreux Polynésiens devant l’absence de mesures rapides face aux dégâts importants occasionnés par les conditions météorologiques violentes ce matin, l’État et le Pays se sont réunis finalement en fin de matinée et ont pris des décisions. Tous les établissements scolaires et universitaires, et les structures d’accueil collectif de mineurs seront notamment fermés demain, mardi 13 février, toute la journée, sur l’archipel de la société. Des cumuls de précipitations importants ont été en effet enregistrés par Météo-France… Il faudra encore patienter jusqu’à mercredi au moins, pour espérer revoir le soleil. Bon courage à tous !

 

Les conditions météorologiques dégradées qui impactent depuis ce week-end l’archipel de la Société, toujours concerné par la vigilance orange pour fortes pluies, persistent encore ce lundi 12 février.

Par conséquent, le poste de commandement de crise du Haut-commissariat est maintenu activé et réunit tous les acteurs de la sécurité, de l’État et du Pays, en lien avec les communes afin de suivre la situation, prendre les décisions et coordonner les interventions.

Le Haut-commissaire de la République en Polynésie française demande à la population de rester attentive aux vigilances météorologiques et de respecter les interdictions et fermetures en vigueur ainsi que les consignes émises par les autorités.

 

INTERDICTIONS ET FERMETURES EN VIGUEUR

 

– Interdiction des activités de loisirs nautiques en cours dans l’archipel de la Société ;

– Interdiction des activités de loisirs en montagne, dans les vallées et cours d’eau en cours dans l’archipel de la Société. Le franchissement à gué des rivières est également interdit.

– Fermeture de tous les établissements scolaires (du premier et second degré) et universitaires, ainsi que les structures d’accueil collectif de mineurs (crèches, garderies, jardins d’enfants, centres de loisirs sans hébergement, associations sportives et culturelles) dans l’archipel de la Société le mardi 13 février toute la journée.

 

Vigilance orange pour fortes pluies maintenue dans l’archipel de la Société

 

Aux îles Sous-le-Vent, le temps reste perturbé et orageux. Il est tombé 204,8 mm (litres d’eau par m2) en 24h sur Raiatea Aero, dont 56,6 mm en 1h ce matin. De même, il est tombé 151 mm en 24h à Opoa et 108 mm en 24 heures à Huahine. Des épisodes pluvieux sont encore attendus cette nuit et mardi, alternant avec des périodes d’accalmie. D’importants cumuls sont encore possibles localement. Ils viennent s’ajouter à des sols déjà saturés en eau, accentuant le risque d’inondations et de débordements des rivières.

Les périodes d’accalmies se font de plus en plus durables mardi après-midi, et une amélioration plus nette est attendue mercredi de Maupiti à Huahine, tandis que la grisaille et les pluies persistent vers Mopélia.

Le Haut-commissaire de la République en Polynésie française appelle à la plus grande prudence et invite à respecter les conseils de sécurité.

 

 

Aux îles du Vent, le temps reste perturbé et orageux. Des averses de très forte intensité ont touché les côtes Nord et Ouest ce matin, occasionnant d’importants cumuls. À Mahina, il est tombé 76,3 mm (litres d’eau par m2) en 3h, dont 40,8 mm rien qu’en 1h. Ces dernières 24h, on a enregistré 117,7mm sur Mahina et 141,1mm sur les hauteurs de Fautaua. Des épisodes pluvieux sont encore attendus cette nuit et mardi, alternant avec des périodes d’accalmie. D’importants cumuls sont encore possibles localement. Ils viennent s’ajouter à des sols déjà saturés en eau, accentuant le risque d’inondations et de débordements des rivières. Les périodes d’accalmies se font de plus en plus durables mardi après-midi, et une amélioration plus nette est attendue mercredi.

 

 Vigilances orange en cours :

Fortes pluies : Iles du Vent, Mopélia, îles Sous-le-Vent

 

CONSEILS DE SÉCURITÉ

 

Ces conditions météorologiques appellent une vigilance accrue de la part de tous, et en particulier des usagers de la route :

  • Éviter les déplacements et se mettre à l’abri
  • Se renseigner avant d’entreprendre vos déplacements et être très prudents. Respecter, en particulier, les déviations mises en place.
  • Ne s’engager en aucun cas, à pied ou en voiture, sur une voie immergée.
  • Dans les zones habituellement inondables, mettre en sécurité les biens susceptibles d’être endommagés et surveiller la montée des eaux.
  • Écouter les bulletins météorologiques

 

  • Pour protéger l’intégrité des personnes et leur environnement proche :

– Prendre toutes les précautions nécessaires à la sauvegarde des biens face à la montée des eaux, même dans des zones rarement touchées par les inondations ;

– S’efforcer de boucher toutes les ouvertures basses du domicile (portes, soupiraux, etc.) ;

– Surélever tout ce qui peut être touché par l’eau ;

– Placer les objets ou documents précieux dans les étages ;

– Mettre les animaux d’élevage à l’abri, sur les hauteurs ;

– Couper l’électricité et le gaz.

  • Se tenir informé par la radio ou en consultant le site Internet de Météo-France : www.meteo.pf
  • Composer, en cas d’urgence, le 18 à terre ou le 16 en mer.

 

Un conseil des ministres extraordinaire

Le conseil des ministres s’est réuni ce lundi. Parmi les dossiers examinés, il a adopté les mesures suivantes :

Arrêté constatant l’état de calamité naturelle des sinistres occasionnés par les intempéries (la dépression tropicale forte NAT) sur les archipels de la Société, des Tuamotu-Gambier et des Australes, les 10, 11 et 12 février 2024

En raison de la formation de la dépression tropicale « Nat », la Polynésie française est en état d’alerte depuis le 6 février dernier. Les écoles ont été fermées les mercredi 7 et jeudi 8 février. Aux Tuamotu-Gambier, les îles de Arutua, Fakarava, Hereheretue, Makemo et Fakahina ont quant à elles été touchées par des vagues de 2 à 3 mètres ce vendredi 9 février.

De fortes intempéries se sont abattues sur la plupart des îles de l’archipel de la Société, en particulier ce week-end, 10 et 11 février.

Ce phénomène météorologique exceptionnel a occasionné de nombreux dégâts, en particulier sur les biens, les habitations et les ouvrages publics situés aux abords des rivières, qui sont toujours en crue ce jour 12 février. Une vigilance orange est encore en cours.

Par conséquent, le Conseil, a pris un arrêté constatant l’état de calamité naturelle des sinistres occasionnés par les intempéries des 10, 11 et 12 février 2024, pour l’ensemble de l’archipel de la Société, ainsi que celui des Tuamotu-Gambier et des Australes.

 

Interdiction des activités de loisirs nautiques dans l’ensemble des eaux intérieures des îles du Vent et des îles Sous-le-Vent

En raison du phénomène météorologique exceptionnel qui intéresse actuellement les îles du Vent (Tahiti, Tetiaroa, Moorea, Maiao) et les îles Sous-le-vent (Huahine, Raiatea, Tahaa, Bora Bora, Maupiti, Tupai, Motu One, Manuae, Maupihaa), et afin d’assurer la sécurité des usagers de la mer et des biens, le gouvernement de la Polynésie française a décidé d’interdire temporairement toutes les activités nautiques et subaquatiques, de baignade, et de circulation maritime dans le cadre de la pratique des activités de loisirs nautiques.

Pour l’ensemble des îles concernées, ces dispositions prennent effet à compter de ce lundi 12 février à 10 heures jusqu’au mercredi 14 février à 10 heures.

Les navires déjà en mer sont autorisés à traverser les eaux intérieures suivant les recommandations de la direction polynésienne des affaires maritimes ou de l’autorité portuaire pour leur approche d’un port ou d’une zone de mouillage.

Selon l’évolution des conditions météorologiques, et notamment d’un affaiblissement rapide, et afin de ne pas pénaliser outre mesure les usagers de la mer, ces interdictions pourront être levées de manière anticipée.

Il est demandé à chacun de respecter ces interdictions afin de ne pas prendre de risque personnel ou d’en générer pour les équipes de secours qui pourraient être mobilisées en cas d’intervention en mer.

Il est rappelé que la plus grande prudence doit être de mise et qu’il convient de ne pas s’approcher des rivages ou des cours d’eau pendant cet épisode de fortes pluies.

Il est vivement recommandé de se tenir informé régulièrement des bulletins météorologiques et des communiques dédiés.

 

Communiqué de Météo-France

Il n’y a pas de menace cyclonique actuellement sur la Polynésie française.

Dans le sillage de la perturbation TD09F en cours de dissipation au nord de Rapa, le temps demeure très perturbé sur la Société. L’ensemble de l’archipel reste donc placé en vigilance orange pour le risque de fortes pluies.

Des averses successives circulent encore actuellement sur les îles de Tahiti et Moorea, et peuvent être localement de forte intensité.
Sur les îles du Vent ont ainsi été relevés ce matin :

  • Tahiti – Vallée de la Fautaua : 105 L/m2 en 2 heures, entre 6h et 8h locale.
  • Tahiti – Mahina : 77 L/m2 en 3 heures entre 5h et 8h locale, dont 40 L/m2 en 1 heure entre 7h et 8 h locale.
  • Plusieurs cumuls sur 72 heures proches de 300 L/m2 sur Tahiti et Moorea.
    • Les cumuls sur les dernières 24 heures restent inférieurs à 100 L/m2 sauf à Mahina (120L/m2) et Fautaua (140L/m2)

Et sur les îles Sous-le-Vent :

  • Raiatea – Opoa : 150 L/m2 sur les dernières 24 heures
    • Uturoa : 57 L/m2 en 1h, en 1h et 2h du matin, 115 L/m2 en 12h, entre hier 15h et cette nuit 3h locale.
    • Tahaa-Poutoru : 282 L/m2 en 24 heures

Malgré les périodes d’accalmies passagères, une recrudescence des pluies est attendue en soirée et la nuit prochaine avec ponctuellement des averses de forte intensité.

Compte tenu des cumuls importants relevés ces derniers jours, les sols sont saturés et le niveau de certains cours d’eau reste élevé : des inondations et submersions sont encore à craindre lors des épisodes pluvieux les plus intenses. L’ensemble de l’archipel de la Société reste placé en vigilance orange pour les fortes pluies.

Météo-France appelle donc à la plus grande prudence et à respecter les mesures qui pourraient être annoncées par le Haut-commissariat.

Les périodes d’accalmies se font de plus en plus durables mardi après-midi, et une amélioration plus nette est attendue mercredi.

Le service de prévisions de Météo-France suit l’évolution de la situation avec la plus grande attention.

Consultez le site wwww.meteo.pf pour davantage de précisions sur les conditions attendues.

 

Avec communiqués

 

image_pdfPDFimage_printImprimer

Laisser un commentaire

Partage