Retour

James Heaux, représentant du groupe Tavini à l’assemblée de la Polynésie française, a adressé à Édouard Fritch une question relative à l’accueil des paquebots de plus de 3 500 passagers. L’élu s’étonne que, un an après la décision d’interdire les gros navires de croisière (conseil des ministres du 29 septembre 2021), le Pays accueille depuis hier le Majestic Princess. Alors qu’une centaine de passagers ont été dépistés positifs au Covid-19 selon nos confrères de Tahiti Infos, James Heaux demande au Président de clarifier sa position : « Les géants des mers sont-ils oui ou non les bienvenus au Fenua ? »

« A l’attention de Monsieur M. Edouard FRITCH

Président En charge du Tourisme, de l’Egalité des territoires et des Relations internationales

Objet : Accueil des paquebots de plus de 3 500 passagers

Monsieur le Président,

« Tourisme de croisière : exit les géants des mers »

​« La Polynésie dit non aux géants des mers »

« Tourisme : La Polynésie va interdire les paquebots de plus de 3 500 passagers en 2022»

« La Polynésie interdira les escales de gros paquebots en 2022 »

C’était il y a un an, presque jour pour jour. La presse locale et nationale faisait écho de cette mesure annoncée par votre gouvernement à la suite du conseil des ministres du 29 septembre 2021.

Le communiqué de la présidence adressé aux médias précise que « la stratégie de croisière consiste en effet à diversifier d’une part, les navires venant au « fenua » pour éviter de dépendre d’une seule compagnie et d’autre part, de favoriser la démultiplication de croisières en « têtes de ligne » avec des navires à taille humaine, au côté notamment du « Paul Gauguin », « Aranui » ou du « Wind Spirit » tout en gardant un développement maîtrisé en accord avec la capacité d’accueil des Îles escales ».

Selon Tahiti-infos, « ce positionnement du Pays aurait déjà été abordé, et fait partie de sa stratégie touristique 2025. Afin de réguler le flux de croisiériste, le gouvernement local a donc décidé d’une nouvelle réglementation favorisant les navires « têtes de ligne » basés en Polynésie, c’est-à-dire les navires qui embarquent et débarquent des passagers sur place, et en limitant l’accès à ses eaux des navires de plus de 3 500 passagers. »

Or, ce jeudi 06 octobre 2022 à 12h, le paquebot « Majestic Princess » de la compagnie Princess Cruises a bien accosté à Papeete avec ses 3 500 passagers. Étant moi-même sur place, j’ai pu constater l’accueil médiocre qui leur a été réservé ainsi que la désorganisation qui régnait au quai d’honneur s’agissant de l’emplacement de nos prestataires de service. Par ailleurs, en tant que chargé du tourisme, j’avais espéré vous voir Monsieur le Président, ou votre représentant, pour montrer votre intérêt au secteur de la croisière qui pesait avant la crise sanitaire de la covid-19 pour environ 15 milliards FCFP dans l’économie polynésienne, soit près de 25 % des retombées touristiques. Mais vous avez préféré vous rendre quelques pas plus loin, à Motu Uta pour admirer ce qu’il reste du navire chinois le « Shen Gang Shun », extrait du récif d’Arutua et dont l’opération a coûté au Pays la bagatelle de 363 723 150 FCFP hors taxe.

Dans les prochains jours d’autres grands paquebots effectuant des croisières trans-pacifique sont attendues à Papeete : le « Celebrity Eclipse » de la Celebrity Cruises, le « Grand Princess » appartenant à la société Princess Cruises mais aussi les 2 « sisters-ships » l’ »Ovation of the Seas » et le « Quantum of the Seas » de la Royal Caribbean et leurs 8 000 passagers réunis qui accosteront à Papeete les 17 et 19 octobre 2022.

Monsieur le Président ma question est toute simple, pouvez-vous clarifier votre position au sujet de ces géants des mers, sont-ils oui ou non les bienvenus au fenua ?

Je vous remercie d’avance, Monsieur le Président pour vos réponses. »

M. James HEAUX    

© Mer et Marine https://www.meretmarine.com/fr/croisieres/la-polynesie-interdira-les-escales-de-gros-paquebots-en-2022

http://mobile.outremers360.com/page/article/undefined/tourisme-la-polynesie-va-interdire-les-paquebots-de-plus-de-3-500-passagers-en-2022.html

https://la1ere.francetvinfo.fr/polynesie/exit-les-geants-des-mers-une-decision-diversement-appreciee-1119325.html

https://www.tahiti-infos.com/%E2%80%8BLa-Polynesie-dit-non-aux-geants-des-mers_a203875.html?fbclid=IwAR18e5MKhra_zE3zjnEDhH-OxcNT8AqlXOubUdIvBgtbwHf5h5yqxo463mo

Partage