Retour
Réservé aux abonnés

Partie prenante des Jeux olympiques d’été de Stockholm en 1912, à ceux de Londres en 1948, il a existé une série d’épreuves d’art et de littérature. Le saviez-vous ? En effet, l’initiateur des jeux actuels, le Français Pierre de Coubertin (1863-1937), avait tenu à intégrer ces arts à la célébration du sport afin, selon ses mots, de montrer « l’union du muscle et de l’esprit ». C’est l’écrivain Géo-Charles qui remporta, lors des Jeux olympiques de Paris en 1924, la médaille d’or… en littérature.

Ce louable effort n’a, hélas, pas duré, comme si le principe des matchs sportifs ne pouvait se conjuguer avec l’esprit moins spartiate des domaines artistiques ! Cet article présente d’abord, de manière rapide et générale, les liens historiques entre le sport et la littérature, puis sera évoqué le fait que la littérature a été intimement associée entre la 5e et la 14e olympiade aux Jeux olympiques de l’ère moderne …

Laisser un commentaire

Partage