Retour
Réservé aux abonnés

Fonte des neiges bien entendu, en cette saison qui fête la Noël. Qui l’aurait cru ? Le réchauffement climatique n’affecte pas que la banquise antarctique. Le théâtre tahitien est touché ! Tout semble se déliter… fondre comme neige au soleil et passer dans les mains qui font de la culture un business.  De la neige aux Tuamotu, entre autres perturbations, semble totalement attendue par les terminales de la section Théâtre au lycée Diadème Te Tara o Maiao, qui vous invitent à partager leur prestation scénique en cette fin 2023.

Qu’en est-il du théâtre, à Pirae, Tahiti et en Polynésie ? Un art vivant ou une denrée frelatée ? Spectacle-théâtral à Tahiti semble signifier actuellement consommer du kit tout emballé pour assaisonner un anniversaire, une fête de famille, une journée locale ou mondiale. Les acteurs, clowns et autres animateurs se vendent à l’unité quand ils ne se livrent pas gratuits pour dérider les hospitalisés en longue maladie ou en phase terminale : histoire de signifier qu’ils existent encore. Tout comme la neige (des autres cieux) ne blanchirait plus les fêtes de fin d’année, condamnées à se noyer sous la pluie en zones précédemment tempérées, le théâtre d’ici se noie sous l’immanquable marque diluée d’une déambulation scénique sans vraiment d’accroches qui marquent et bouleversent. Le mal-aimé se métamorphosant en simulacre bon marché… La norme est passée d’un art à part entière au divertissement, c’est-à-dire à un dérivatif festif accordé aux héros de la soirée… …

image_pdfPDFimage_printImprimer

Laisser un commentaire

Partage