Retour
Réservé aux abonnés

Alors que la mobilisation contre la vie chère se poursuit cette semaine, les élus du Congrès se sont penchés notamment sur une délibération autorisant le gouvernement à fixer les taux des taxes sur les produits pétroliers. Objectif : contenir les hausses en période de flambée des prix. Les premiers effets sont attendus dès le 1er juin.

Jeudi de l’Ascension oblige, la semaine sera courte pour les élus. Mais elle promet d’être intense. Alors que la mobilisation contre la vie chère, à l’appel de l’Association citoyenne, se poursuit après l’échec des négociations jeudi dernier avec le gouvernement, les élus du Congrès étudiaient en commission lundi une délibération autorisant le gouvernement à fixer lui-même les taux des taxes sur les carburants. Si elle est validée par le Congrès – le lundi 30 mai en session extraordinaire -, cette disposition permettrait à l’exécutif de contenir les hausses dues aux flambées des cours internationaux …

Partage