Retour
Réservé aux abonnés

L’Institut de la statistique en Polynésie française (ISPF) vient de rendre public l’indice des prix à la consommation pour le mois de juillet et affiche un taux annuel d’inflation de 6,9 % (Points conjoncture n° 8, juillet 2022). De quoi susciter quelques inquiétudes, d’autant que les phénomènes à l’origine de cette inflation se maintiennent pour l’instant.
Lire aussi le dossier réalisé par Vincent Dropsy : « L’inflation mondiale en 2022 : causes, coûts, choix et conséquences ».

L’inflation mesure la hausse générale (et durable) des prix. Elle rend compte du fait que le pouvoir d’achat de la monnaie diminue dans le temps. Chacun est bien conscient qu’avec un billet de 1 000 francs, on achète aujourd’hui des quantités moindres que celles que l’on pouvait acquérir avec la même somme quelques années plus tôt. Techniquement, on regarde l’évolution du prix d’un « panier-type » de produits au fur et à mesure des mois passés : l’Indice des prix à la consommation (ou IPC). Ce panier-type n’est bien entendu pas défini n’importe comment, mais il dépend du comportement observé des consommateurs (c’est à cela que servent les enquêtes « budget des familles » réalisées régulièrement par l’ISPF) …

Partage