Retour
Réservé aux abonnés

Ce 29 juin 2023, la stèle de Tavararo érigée en 1985 par la commune de Faa’a en mémoire « des guerriers de Faa’a tués en 1844 lors des combats contre des soldats français pour protéger leur pays et leur indépendance » était à l’honneur avec la présence du Haut-commissaire de la République en Polynésie française. Le texte…

Le 31 janvier 1844, la Reine Pomare en réaction au protectorat s’est réfugiée à bord du ketch anglais Le Basilisk commandé par le capitaine Hunt. Tahiti se soulève. Le 24 avril 1845, la reine Pomare IV déchue de ses droits souverains s’échappe de Tahiti à bord du Carysfort pour l’île de Raiatea. Lord Paulet commandant le Carysfort enfreint son engagement à Bruat de mener directement la reine aux Iles Sous-le-Vent : la reine rencontre les chefs insurgés à Ha’apape. Ses instructions sont les suivantes : « il faut que vous restiez où vous êtes jusqu’à ce que je retourne (…) il ne faut pas troubler les Français : si cinq hommes armés viennent vers vous, laissez-les passer et ne les troublez pas : mais si vous en voyez venir une centaine, il faut les combattre, car ils viendront pour vous combattre »

image_printImprimer/PDF

Laisser un commentaire

Partage