Riccardo Pineri

Professeur émérite des universités, Riccardo Pineri a enseigné à l'Université de Toulouse-le Mirail, Paul-Valéry de Montpellier avant d'enseigner la littérature comparée et l'esthétique à l'Université de la Polynésie française. Il a publié aux éditions Vrin et aux éditions Balland, ainsi que de nombreux ouvrages sur le rapport de l'art et de la Polynésie. Il est directeur de collection aux éditions ‘Api Tahiti.

De l’utopie et de la dystopie dans la littérature insulaire

1/02/2023 - Riccardo Pineri

Quand les dystopies littéraires prennent le contrepied des utopies...

« Une longue route pour m’unir au chant français » de François Cheng, premier écrivain asiatique reçu à l’Académie française

1/12/2022 - Riccardo Pineri

Dans le contexte actuel où la littérature de langue française est « irradiée » par les nouveaux auteurs(es),...

Du post-fascisme et du néo-gauchisme - Le lourd poids des héritages historiques

1/11/2022 - Riccardo Pineri

L’éco-social-démocratie internationale en a pris un coup sévère avec les élections récentes, pas seulement dans...

Opération coup de poing

1/10/2022 - Riccardo Pineri

Depuis quelques années, on peut observer dans la société polynésienne une forme de salutation qui est venue prendre...

Le Vieil homme et le Petit Chaperon rouge mis à nu

1/06/2022 - Riccardo Pineri

En 2017, John Banville, célèbre journaliste irlandais et critique acerbe de James Joyce, a publié dans le journal...

« Le poisson parlant et le rossignol chantant »

2/05/2022 - Riccardo Pineri

Récemment, l’ami Bruno Saura propose comme document pour comprendre la situation de Tahiti aujourd’hui, la...

Jean-Pierre Melville et le déclin du cinéma    

1/04/2022 - Riccardo Pineri

Dans un entretien avec le critique de cinéma Rui Nogueira en 1970 et publié chez Seghers en 1973, juste après la...

Encore des nettoyages à l’Université

24/02/2022 - Riccardo Pineri

Depuis mille ans, l’Université, comme son nom l’indique, a comme tâche d’interroger l’universel, comme souci...