Retour

Harold Martin et Willy Gatuhau ont été reconnus coupables par la cour d’appel d’achats de voix aux élections municipales de 2014. (Photo de Une : Jean-Alexis Gallien-Lamarche/LNC)

Pour la deuxième fois, la justice a considéré que les élections municipales de Païta en 2014 ont été faussées.

La cour d’appel vient de condamner Harold Martin, le maire de l’époque, et Willy Gatuhau, l’actuel maire et directeur de cabinet à l’époque. Elle a confirmé les peines de première instance. À savoir deux ans de prison, dont un avec sursis, cinq ans d’inéligibilité et 1,6 million de francs d’amende à l’encontre d’Harold Martin.

La juridiction a ordonné que l’ancien président du gouvernement exécute sa peine sous la forme d’un bracelet électronique.

Willy Gatuhau écope quant à lui de la peine d’un an de prison avec sursis, trois ans d’inéligibilité et 700 000 francs d’amende.

L’exécution provisoire, requise par le parquet général, n’a pas été ordonnée.

Les deux prévenus peuvent encore se pourvoir en Cassation s’ils souhaitent contester cette décision.

Source : Les Nouvelles Calédoniennes

Partage