Retour

Après cinq années de procès et de pression, le leader indépendantiste et maire de Faa’a a été relaxé dans l’affaire Radio Tefana, hier, par la cour d’appel de Papeete, de même que Vito Maamaatuaiahutapu et Heinui Le Caill. Le juge a en effet estimé que « le délit de prise illégale d’intérêt n’est pas confirmé » en…

La condamnation en première instance pour prise illégale d’intérêts d’Oscar Temaru, et la peine de 6 mois de prison avec sursis et 5 millions d’amende, ainsi que celle de Vito Maamaatuaiahutapu, l’ancien directeur puis président de la radio (3 mois avec sursis et 1 million de Fcfp d’amende), et celle de Heinui Le Caill, actuel président de Radio Tefana (1 mois avec sursis et 500 000 Fcfp d’amende) sont donc toutes annulées. Idem pour l’amende de 100 millions de Fcfp réclamée à la radio qui échappe ainsi à la liquidation.

« C’est un jour historique sur le plan judiciaire », a considéré à l’issue du procès Me David Koubbi, l’avocat parisien d’Oscar Temaru, qui se bat depuis le début à ses côtés, aidé de ses confrères Thibaud Millet et Stanley Cross. Me Koubbi a aussi exprimé sa gratitude : « Une victoire pleine, entière ; aucun mot ne sera assez puissant pour exprimer ma joie d’avoir rétabli un innocent dans ses droits les plus élémentaires et de faire en sorte que Oscar Temaru ne soit plus jamais inscrit au rang des infamés. Alors qu’il était question il y a cinq ans de le faire taire politiquement, aujourd’hui le Tavini Huira’atira a gagné les élections territoriales ».

Le Président Moetai Brotherson a quant à lui commenté : « Enfin une décision qui honore la Justice ».

Le parquet général peut désormais se pourvoir en cassation contre cette décision, mais, selon Me Millet, « il va être très difficile pour le ministère public de remettre en cause cette motivation ».

image_printImprimer/PDF

Laisser un commentaire

Partage