Retour
Réservé aux abonnés

Au début de mes aventures dans le Pacifique Sud, dès 1975, mes photographies allaient prendre une plus grande importance, toujours dans les exercices de « peopleries » donc, toujours aussi simplistes, je le reconnais.

Un aventurier chanteur que j’avais rencontré à un spectacle des « Osmonds Brothers » à Cambrai arriva un jour en Polynésie, pour sa première escale au Fenua. Nous étions en 1977. Il vivait à bord de son Banana Split. J’allais faire mes images avec son accord et devenir copain, même ami presque, avec lui. Avec ce « globe flotteur », encore et toujours aujourd’hui, cinquante ans plus tard, on correspond toujours. Je l’avais déjà croisé au marché aux puces de Saint-Ouen, quelques années plus tôt, en France. Sa chemise à fleurs était de mise et le lieu de ses achats, peut-être, je ne lui ai jamais demandé depuis …

Partage