Retour
Réservé aux abonnés

Le 12 septembre dernier, la stratégie du Plan Climat de Polynésie Française 2022/2030 (PCPF) a été adoptée lors d’un comité de pilotage qui a regroupé des représentants du gouvernement, de l’administration publique et de la société civile. Le choix s’est porté sur la stratégie n°4, la plus ambitieuse mais qui est aussi celle qui respecte les accords de Paris. Il s’agit de diviser par deux les émissions de CO2/habitant/an et atteindre ainsi 5,5 tonnes en 2030. Le vote s’est fait à l’unanimité moins une abstention : c’est une victoire, sur le papier, pour ceux qui soutiennent la cause écologique.

Le scénario 4 – en fait, deux variantes étaient proposées mais le comité n’a pas tranché – appelle à un « virage sociétal » : « de nouvelles formes de modes de vie et d’organisation collective se développent en rupture avec les tendances actuelles ». « Une vaste prise de conscience associée à des politiques publiques ambitieuses et l’engagement des acteurs économiques pour développer une économie locale et circulaire permet à la Polynésie de rendre son territoire résilient » …

image_pdfPDFimage_printImprimer

Laisser un commentaire

Partage