Retour

Depuis mardi, Météo France a placé les îles du Vent en vigilance orange pour risque de fortes pluies. Depuis le milieu de la matinée, la plupart des communes de Tahiti connaissent à nouveau des épisodes pluvieux de forte intensité. De nombreux axes de circulation sont toujours impactés. En raison des fortes intempéries actuelles, les autorités locales ont pris la décision de fermer exceptionnellement tous les établissements scolaires des îles du Vent et des Tuamotu Nord-Ouest, demain, vendredi 8 décembre, pour des raisons de sécurité.

Depuis mardi, Météo France a placé les îles du Vent en vigilance orange pour risque de fortes pluies. Depuis le milieu de la matinée, aujourd’hui, certaines communes de Tahiti, notamment Taiarapu-Est, Taiarapu-Ouest, Hitiaa o Te Ra et Teva i Uta, connaissent à nouveau des épisodes pluvieux de forte intensité. À la suite des inondations, des établissements scolaires ont dû être évacués à Faaone, ainsi que le centre Tahiti Iti Huma Mero. À Teahupoo, Toahotu, Tiarei, Mahaena et Mahina, des habitations ont également été inondées.

Les cours d’eau atteignent des niveaux significatifs, certains sortent de leur lit.

Les équipes d’intervention de Tahiti et Moorea restent pleinement mobilisées. Hier, aucun dégât majeur n’a été déclaré excepté la chute d’un arbre sur la route à Afareaitu, rapidement retiré en début de soirée.

Les forces de secours, les services des communes et du Pays poursuivent leurs interventions pour rétablir les voies de circulation et la distribution de l’énergie.

Le poste de commandement de crise du Haut-commissariat de la République en Polynésie française est activé en lien avec les services du Pays. Les plans communaux de sauvegarde des quatre communes citées plus haut ont été activés.

De plus, le Haut-commissaire demande aux maires de prendre toutes les mesures pour sécuriser les activités extérieures de loisirs y compris par arrêté municipal.

Les forces de sécurité, les communes, accompagnés par les services du Pays procèdent à la sécurisation des voies de circulation.

Fermeture des établissements scolaires vendredi 8 décembre 2023 aux îles du Vent (Tahiti et Moorea-Maiao) et aux Tuamotu Nord-Ouest (dans les communes de Rangiroa, Manihi et Arutua)


À la suite des conditions météorologiques exceptionnelles et de la fermeture temporaire des établissements scolaires, les internes sont priés de demeurer à l’internat, où des mesures spécifiques ont été mises en place pour assurer leur sécurité par les équipes d’encadrement. A ce stade, il est prévu qu’ils quittent l’internat vendredi aux horaires habituels.

En revanche, les élèves externes et demi-pensionnaires sont priés de rester chez eux pendant cette période.

Les autorités demandent aux parents de prendre leurs dispositions pour assurer la garde de leurs enfants.

Les autorités encouragent autant que possible le recours au télétravail et le report de tous les déplacements non essentiels.

Les services de garderie resteront ouverts pour répondre aux besoins des parents qui n’auront pas d’autres solutions.

La cellule d’information au public est ouverte : 444 210

Les îles Sous-le-Vent touchées aussi

Hier, mercredi 6 décembre, de fortes pluies se sont abattues aussi sur les îles Sous-le-Vent. Les équipes de la Direction de l’équipement ont été mobilisées durant ces épisodes orageux jusqu’en début de soirée pour dégager les voies de circulation et les cours d’eau.

En effet, dès le début d’après-midi, des routes ont été coupées et inondées en raison de chutes d’arbres, d’éboulements et d’embâcles se formant au niveau des ouvrages, particulièrement à Bora Bora, Raiatea, Taha’a, Maupiti et un peu plus tard à Huahine. Les agents de l’équipement sont intervenus en urgence sur plus d’une trentaine de lieux pendant toute la durée de la vigilance orange. En fin de journée, toutes les voies de circulation étaient rétablies. Les équipes sont de nouveau sur le terrain ce jeudi pour terminer le nettoyage du réseau.

Des pluies de niveau Orange sur l’archipel de la Société

Depuis le début de l’épisode, les stations d’observation de Météo-France ont enregistré des cumuls de précipitations remarquables.

Cette situation pluvio-orageuse devrait perdurer jusqu’au vendredi 8 décembre sur les îles du Vent avec toutefois des périodes d’accalmie de plus en plus généreuses. Sur les îles Sous-le-Vent, l’amélioration est plus franche.

La vigilance orange fortes pluies reste en vigueur sur les îles du Vent.
L’activité orageuse concerne aussi la partie nord-ouest des Tuamotu qui est placée en vigilance orange « orages » depuis ce matin.

Bilan des cumuls de précipitations en 24 h pour la journée du 6 décembre

Iles Sous-le-Vent :

  • 68,3 mm de pluie sur l’aéroport de Huahine, dont 61,7 mm en 3 heures en début d’après-midi.
  • 81,7 mm de pluie sur l’aéroport de Bora Bora.
  • 125,1 mm de pluie sur l’aéroport de Raiatea.
  • 212,8 mm de pluie à la station de Opoa au sud-est de l’île de Raiatea, dont 93,3 mm en 1 heure en début d’après midi.

Iles du Vent :

  • 72,2 mm de pluie à Papeari au jardin botanique.
  • 107,4 mm de pluie à Papara, dont 94 m en 3 heures dans la soirée.
  • 212 mm de pluie à la station de Teahupoo, dont 136,4 mm en 3 heures en début de soirée.
  • 74,1 mm de pluie sur l’atoll de Tetiaroa.

Météo-France suit avec attention l’évolution de la situation et mettra à jour la carte de vigilance météorologique.

Renseignements météo au 44.27.08 ou sur le site internet : http://www.meteo.pf

Consignes de sécurité et de prudence à respecter par la population :

• limiter ses déplacements, se mettre à l’abri et mettre en garde les personnes fragiles (enfants, personnes âgées) ;

• ne pas s’engager sur les routes ou chemins inondés à pied ou en véhicule (un véhicule de type 4×4 peut être emporté par une hauteur de 30 cm d’eau) ;

• ne pas s’approcher des rivières, ni des caniveaux situés le long des routes, qui peuvent se transformer en torrent ;

• reporter les sorties (randonnées et autres activités de loisirs) sur les hauteurs, dans les vallées ainsi qu’en mer ;

• suivre régulièrement les bulletins émis par Météo France ;

• composer, en cas d’urgence, le 18 à terre ou le 16 en mer.

image_pdfPDFimage_printImprimer

Laisser un commentaire

Partage