Retour
Réservé aux abonnés

Le 25 juin 1673, sur le champ de bataille, en plein siège de Maastricht, d’Artagnan s’éteint en héros, sous le feu de l’ennemi. Trois cent cinquante ans après cette mort au combat, voici, chers lectrices et lecteurs, mon modeste hommage en mémoire de l’illustre capitaine.

Si le nom d’Alexandre Dumas est associé aux fameux trois mousquetaires et à d’Artagnan, c’est un écrivain de la fin du 17e siècle plein de panache, lui-même ancien militaire, qui est le premier responsable de la célébrité littéraire de ces héros mythiques, le dénommé Courtilz de Sandras, dont le nom filtre de temps en temps auprès du grand public à l’occasion de sporadiques documentaires historico-culturels …

Laisser un commentaire

Partage