Retour

Malgré l’annonce du Pays de verser prochainement au Centre hospitalier de la Polynésie française (CHPF) une dotation exceptionnelle de 2,4 milliards de Fcfp (lire ci-dessous), cela ne suffira pas à répondre aux besoins immédiats en personnel, ni à pérenniser le budget de l’hôpital dont le déficit est évalué à plus de 4 milliards de Fcfp… « La santé n’a pas de prix, mais elle a un coût », ont martelé les manifestants, hier, pendant la grève ! (Lire notre article)

Partage