Retour

Moetai Brotherson, le président de la Polynésie française, a présenté ce matin à la presse le visage de son nouveau gouvernement. A l’exception de l’éviction d’Éliane Tevahitua, remplacée à la vice-présidence par Chantal Minarii Galenon, pas de changements majeurs ni de nouvelles têtes, les portefeuilles ont simplement été redistribués.

La presse avait rendez-vous ce matin à la Présidence afin de découvrir le gouvernement 2.0 de Moetai Brotherson. Oscar Temaru, le président du Tavini, était présent pour l’événement. Pas de nouvelles têtes parmi les ministres ni de grands changements, hormis le débarquement d’Éliane Tevahitua annoncé la semaine dernière.

Chantal Minarii Galenon est nommée au poste de Vice-présidente de la Polynésie française et conserve les portefeuilles des Solidarités, de la Famille, de la Condition féminine, des Personnes non-autonomes, des Thématiques LGBBT et des Relations avec les institutions.

Les fonctions d’Éliane Tevahitua ont simplement été redistribuées parmi les ministres déjà existants : Ronny Teriipaia, ministre de l’Éducation et de l’Enseignement, hérite de la Culture ; l’Environnement est récupéré par Taivini Teai, ministre de l’Agriculture, des Ressources marines, de l’Alimentation, de la Recherche et de la Cause animale ; l’Artisanat revient à Nahema Temarii, ministre des Sports, de la Jeunesse et de la Prévention de la délinquance. Quant au Foncier, à l’Aménagement et au Logement, c’est Moetai Brotherson qui s’en chargera, en plus de ses attributions actuelles du Tourisme, des Transports aériens internationaux, de l’Égalité des territoires, des Affaires internationales, de l’Économie numérique et des Conséquences des essais nucléaires.

Pour les autres, rien ne bouge : Vannina Crolas conserve la Fonction publique, l’Emploi, le Travail, la Modernisation de l’administration, le Développement des archipels et la Formation professionnelle), Jordy Chan reste ministre des Grands travaux, de l’Équipement et des Transports) ; Cédric Mercadal est toujours ministre de la Santé, de la Prévention et de la PSG ; et Tevaiti Pomare à l’Économie, au Budget, aux Finances et aux Énergies.

Tous nos vœux de réussite à ce gouvernement 2.0.

image_pdfPDFimage_printImprimer

Laisser un commentaire

Partage