Retour

« LIBRE OPINION » – La rédaction de PPM partage avec ses lecteurs une tribune envoyée par l’un de ses abonnés au sujet de la destruction programmée de l’actuelle mairie de Arue.Et vous, qu’en pensez-vous ? Vous aussi, exprimez-vous librement et commentez l’actualité d’ici ou d’ailleurs ! Envoyez-nous vos réactions à l’adresse suivante : pacific.pirates.media@gmail.com

Dans cette ère de racialisme, wokisme et je dirais même d’« effacisme » qui touche aussi la Polynésie, mine de rien, je trouve choquant qu’un si beau bâtiment, la Villa Saintonge, actuelle mairie de Arue, puisse disparaître pour des motifs plus que creux et électoralistes, pour ne pas dire tout simplement bêtes et méchants.

Entendre dire que c’est parce que « c’est un vestige de l’empire colonial » par des personnes elles-mêmes héritières de cet empire colonial, par le sang et par leurs privilèges néocolonialistes, quoi qu’ils en disent, est un comble de mauvaise foi et de vision pas-plus-loin-que-le-bout-du-nez.

On peut toujours argumenter que cela coûtera trop cher de rénover un tel bâtiment dans les règles de l’art. Mais il y a toujours des solutions quand on est motivé, ne serait-ce qu’en gardant au moins les murs extérieurs, comme on garde parfois juste une façade. Cela se fait dans de nombreuses villes du monde, pour garder leur patrimoine architectural, mais aussi tout simplement garder ce qui est beau, pour les habitants présents et futurs, et aussi garder un intérêt architectural pour les touristes, ainsi qu’un bout d’histoire pour tous. Que sommes-nous sans l’histoire ? Que sommes-nous sans les héritages de ceux qui nous ont précédés ? On peut toujours réexpliquer l’histoire avec nos points de vue contemporains. Comment le faire si tout est détruit ?

Détruire la Villa Saintonge, cela me fait penser aux Talibans détruisant les bouddhas géants de Bamiyan. Mêmes eux prennent maintenant conscience de leur erreur. Sauf que cela est trop tard et que ce patrimoine a été détruit.

Espérons que les administrés de Arue feront entendre raison à leurs élus, pour le bien de tous, et même de nos touristes. Fa’aitoito !

Itere

Photos : FB/Mairie de Arue

image_pdfPDFimage_printImprimer

Laisser un commentaire

Partage