Retour
Réservé aux abonnés

Après des semaines d’enquête, les policiers ont interpellé un trafiquant qui avait monté un supermarché de la drogue depuis chez lui. Des revendeurs et clients ont aussi été entendus.Photo mise en avant : Les policiers des « stups » ont stoppé un trafic de LSD, de champignons hallucinogènes et d’herbe de cannabis. Le principal suspect pilotait depuis son…

Il vendait de tout, ou presque. D’après Les Nouvelles Calédoniennes, un homme d’une vingtaine d’années, qui n’avait jamais fait parler de lui jusqu’alors, était dans le collimateur de la brigade des stupéfiants de la police nationale qui menait depuis plusieurs semaines de discrètes investigations sur son activité illégale, le suspectant d’avoir monté un supermarché de la drogue qu’il pilotait depuis son domicile aux Koghis, à Dumbéa. Dans le plus grand secret, les enquêteurs du service territorial de la police judiciaire (STPJ) ont travaillé, de jour comme de nuit, pour comprendre et reconstituer ce réseau qui « arrosait » le Grand Nouméa et la capitale et que le principal suspect avait réussi à structurer comme une véritable entreprise …

image_pdfPDFimage_printImprimer

Laisser un commentaire

Partage