Retour
Réservé aux abonnés

L’Institut de la statistique et des études économiques (Isee) vient de publier son bilan démographique pour la période 2020-2021. Plongé en pleine crise sanitaire, le Caillou a enregistré un recul des naissances, une hausse des départs et une surmortalité très importante. De quoi provoquer une baisse inédite de la population.
(Visuel de Une : L’évolution démographique en Nouvelle-Calédonie – Infographie : Patricia Crezen/LNC)

La population passe sous la barre des 270 000 habitants

C’est une surprise. La population du Caillou aurait baissé au point de passer sous la barre des 270 000 habitants, au 1er janvier 2022. Cette diminution serait de -0,1 % (soit 330 personnes de moins) en 2020 et de -0,4 % (1 050 personnes) en 2021, indique l’Institut de la statistique et des études économiques (Isee). Une évolution qui est liée au solde migratoire, dont le déficit s’est accentué pendant la crise sanitaire, période durant laquelle il était nettement plus aisé de sortir du territoire que d’y rentrer. En clair, le solde naturel (qui est la différence entre le nombre de naissances et le nombre de décès enregistrés au cours d’une période), pourtant positif, n’a plus suffi à compenser le nombre important de départs du Caillou …

Partage