Retour

Tous les vendredis, c’est « L’essentiel de la semaine » !

1, 2, 3. Tchatchatcha. « Quand j’avance, tu recules, comment veux-tu que je… te vaccine ?! » Le gouvernement Tapura n’est plus à une incohérence près. Deux semaines après que sa majorité a voté avec force enthousiasme l’application de l’obligation vaccinale pour certaines professions (les élus politiques n’en faisant pas partie), avec une amende salée à la clé, voilà que le haut-commissaire a annoncé, mercredi dernier, l’allègement des mesures de lutte contre le Covid-19. Dès lundi prochain, le 14 mars, le pass vaccinal sera suspendu et exit aussi le masque à l’intérieur. La situation sanitaire s’est en effet améliorée depuis plusieurs semaines et l’épidémie est désormais en décroissance aux Îles du Vent (voir bulletin ci-dessous).

Si on ne peut que se réjouir de cette bonne nouvelle, on ne peut s’empêcher de penser aux variants « Alpha » à Teva i Uta et « Bêta » à Bora Bora, champions locaux de la non-exemplarité politique.

Parallèlement, le conseil des ministres actait, le même jour, la levée de l’obligation vaccinale pour les personnels des établissements scolaires. Le gouvernement pensait que les profs seraient rapidement rentrés, eux aussi, dans les rangs, mais que nenni. Après la visite de la presse dans les bahuts, les sons de cloche n’étaient pas tous raccordés à la voix du Vice-Rectorat, alors autant ne pas faire de nouvelles vagues…

Vivement lundi : nous allons tous enfin retrouver un bon bol d’air frais, un vent de liberté !

Les détails du nouveau protocole sanitaire

http://www.polynesie-francaise.pref.gouv.fr/Dossiers/Information-COVID-19/Mesures-sanitaires?fbclid=IwAR2CQDIM-JC5Mh2jcwYl733Q9v6hVJa0Lx0Mw2bDLnob-lIMSdTMCo5feV4

Justice – Oscar Temaru : 1 / Le parquet : 0

Dans l’affaire Radio Tefana, la chambre d’instruction a levé la saisie des 11,6 millions de Fcfp intervenue en juin 2020 sur le compte d’Oscar Temaru pour ses frais de défense, donnant ainsi raison au maire de Faa’a d’avoir eu recours à une « protection fonctionnelle ». Une décision remettant en cause le Parquet général, qui a décidé de se pourvoir en cassation…

Par ailleurs, le procès en appel de l’élu indépendantiste se tiendra le 14 mars, après avoir été condamné à six mois de prison avec sursis et 5 millions de Fcfp d’amende pour l’injection de fonds publics en faveur de la radio communale, et ce pour la promotion de son idéologie politique. Quelle issue sera donnée à cet imbroglio politico-judiciaire, qualifié par M. Temaru « d’acharnement du procureur Hervé Leroy » ? Un dossier à suivre de très près…

Notre confrère Luc Laventure a tiré sa révérence

Luc Laventure, président du groupe média Outremers360°, créé en 2015, est décédé le 6 mars. Journaliste rigoureux, il a fait toute sa carrière au service de l’Outre-mer, d’abord en Martinique, puis au siège de RFO à Paris où il était directeur des antennes Télés-pays, avant de participer à la création de France Ô. Notre confrère avait même réalisé le passage de France Ô sur la TNT nationale et lancé les neuf Outre-Mer 1ère en 2010.

Le président Fritch a salué « un grand défenseur des territoires ultramarins, un journaliste estimé et respecté, qui a toujours pensé que les Outre-mer étaient aux avants postes des évolutions sociétales dont il était un fin connaisseur ». 

Équipement : « système mafieux » à Taha’a

C’est dans ses termes que nos confrères de Tahiti Infos relatent l’affaire des faux bons de commande qui ont permis à l’ancien chef de la subdivision de l’Équipement de Taha’a, Jean-Pierre Chen San, le détournement de 29 millions de Fcfp entre 2011 et 2017. Ce dernier a écopé de deux ans de prison ferme, deux ans de sursis et une interdiction définitive d’exercer dans la fonction publique. L’ancien directeur de l’Équipement et actuel directeur du Port autonome, Jean-Paul Le Caill, devra quant à lui s’acquitter d’une amende d’un demi-million de Fcfp pour « négligence ». Des pratiques « mafieuses » qui existeraient « depuis au moins 15 ans », selon le premier intéressé ! Et de se justifier d’avoir « suivi le mouvement »… Quand est-ce que ces petits arrangements entre amis s’arrêteront ?

Bilan satisfaisant pour le Salon de l’agriculture à Paris

Dimanche dernier, se clôturait le Salon de l’agriculture à Paris avec un chiffre de fréquentation qui a redonné le sourire aux exposants : plus de 500 000 visiteurs au compteur ! Parmi les produits du Fenua, la vanille de Tahiti était incontestablement la star des stands… La Chambre d’Agriculture et de la pêche lagonaire (CAPL) envisage dès l’année prochaine un agrandissement de la superficie d’exposition et de vente.

Affaire du Ranelagh : non-lieu pour le Vieux Lion

Inquiétés par la Justice pour « tentative d’escroquerie » et « faux et usage de faux », l’ancien président de la Polynésie française, Gaston Flosse, et son fils Réginald ont obtenu un non-lieu dans l’affaire Ranelagh, du nom de la rue qui abrite leur hôtel particulier sis à Paris. Ils devront tout de même comparaître à nouveau, puisque le parquet a fait appel de l’ordonnance. Le Vieux Lion qui obtient un non-lieu, ça faisait un bail… Champagne !

Magasin Carrefour à Moorea : quel impact sur l’environnement ?

L’implantation d’un supermarché Carrefour sur l’île Sœur fait couler beaucoup d’encre et suscite la réaction hostile de la population. Le projet a pour objectif la création d’une galerie commerciale et de 170 emplacements à Maharepa, sur une superficie d’environ 8 000 m2. Depuis lundi dernier et jusqu’au 8 avril, une enquête publique sur l’étude d’impact sur l’environnement est ouverte et disponible à la mairie annexe de Paopao, à la mairie de Afareaitu ainsi qu’à la Direction de la construction et de l’aménagement de Papeete. Plutôt préservée jusque-là, Moorea est de plus en plus la proie de prédateurs peu scrupuleux, avides de grands projets juteux. Pensons à nos enfants et cessons de bétonner notre coin de paradis !

Partage