Retour

Une délégation du Tavini est actuellement à New York, où elle participe à la 4e Commission de l’ONU, celle chargée des questions de décolonisation. Alors que le parti indépendantiste a pour objectif d’obtenir « un programme de décolonisation », le président de la Polynésie française a martelé dans un discours fait hier à Papeete : « Le combat du Tavini à New York pour dénoncer un soi-disant colonialisme français est un combat dépassé, d’arrière-garde » (lire notre article ici).

Partage