Retour
Réservé aux abonnés

La CPS vient de publier son rapport 2022 sur la situation de la CPS et la ventilation des dépenses en correspondance avec les différentes ressources constatées au titre de l’année 2022. Le SGARP, Syndicat autonome des retraités de Polynésie, ne peut que constater et déplorer à nouveau le sort réservé à la majorité des retraités polynésiens inscrits et à la charge de la CPS.

Les statistiques nous confirment que 71% des retraités de Polynésie, soit 25 414 pensionnés, disposent d’une pension égale ou inférieure au SMIG (162 972 Fcfp en décembre 2022). Ces retraités absorbent environ 2 milliards de Fcfp/mois sur un budget global de 4,46 milliards. 44,7 % des pensionnés CPS soit 16 079 personnes dont la pension est égale ou inférieure au minimum retraite (85 000 Fcfp) ne consomment que 871 millions de Fcfp soit seulement 19,5 % du budget. En réalité, c’est une minorité de 29,27 % de retraités (10 518) qui absorbent 55,14 % du budget des retraites …

image_pdfPDFimage_printImprimer

Laisser un commentaire

Partage