Retour

Le « Jour du dépassement », date à partir de laquelle l’humanité a consommé l’ensemble de ce que les écosystèmes peuvent régénérer en un an, a été atteint le 28 juillet, selon les calculs de l’organisation américaine Global Footprint Network. L’humanité vit depuis à « crédit écologique »… Par ailleurs, le dernier rapport du GIEC alerte : nous avons trois ans pour agir !

Partage