Retour
Réservé aux abonnés

Oui, le temps passe ! Car hormis un bref séjour de cinq semaines effectué l’an dernier, séjour hélas interrompu par le Covid, cela fait désormais presque trois ans que je ne suis pas revenu en Polynésie, ce beau pays que j’aime et que je considère comme ma seconde patrie. Nous sommes le 31 mai, l’avion vient de se poser à Faa’a. Je suis tellement ému de retrouver mon Fenua que j’ai des larmes plein les yeux…

Que s’est-il passé durant ces trois ans en Polynésie ? Quels sont les nouveaux projets ? Quel est l’état d’esprit des Polynésiens ? Je vais essayer, chers amis lecteurs, de vous livrer quelques-unes de mes premières réflexions sur deux points que je considère personnellement comme essentiels pour l’avenir de la Polynésie : le tourisme et le nucléaire

Partage