Retour

Près de 6 000 élèves vont participer à la Semaine de la presse et des médias, qui se tient du 14 au 25 mars, sur le site de la DGEE à Pirae, route de l’hippodrome (Tuterai Tane). Le thème de l’édition 2022 est « S’informer pour comprendre le monde ».

Après une édition perturbée par la Covid en 2020 et une année blanche en 2021, environ 6 000 élèves issus de 70 établissements scolaires vont participer à la Semaine de la presse et des médias dans l’école (SPME), du 21 au 26 mars, organisée par le Centre de liaison de l’enseignement et des médias d’information (CLEMI). Pour la seconde et dernière année « S’informer pour comprendre le monde » est le thème de l’édition 2022.

Ce thème résonne dans un contexte marqué par le phénomène « d’infodémie ». Un communiqué explique l’importance d’un tel rendez-vous : « En effet, la circulation virale de fausses informations massivement diffusées sur Internet, sur les plateformes et les réseaux sociaux à propos de la pandémie marque l’urgence à former des citoyens libres et éclairés, capables de penser par eux-mêmes, de s’exprimer et de comprendre l’information dans toutes ses dimensions. Comprendre comment se fabrique l’info, analyser ce que peuvent dire les images, découvrir ce qui se joue derrière l’information à caractère scientifique et déconstruire les représentations stéréotypées présentes dans les médias : autant d’enjeux que cette nouvelle édition permettra d’aborder dans une Semaine de la presse et des médias dans l’École plus que jamais d’utilité citoyenne. » 

Pacific Pirates Média présent pour l’événement

Les actions pédagogiques dans les établissements pourront prendre la forme de rencontres avec des professionnels des médias, de séances pédagogiques autour de l’éducation aux médias et à l’information, d’expositions, de concours, de kiosque presse, etc. Le projet phare de cet événement sera le village des médias, qui se tiendra les matinées du 14 au 25 mars, sur le site de la DGEE à Pirae, route Tuterai Tane.

Après le Forum des métiers au lycée Paul Gauguin, Pacific Pirates Média participera à cet événement essentiel pour tenter de transmettre la flamme aux journalistes en herbe, et sensibiliser les Polynésiens à la liberté de la presse et d’expression. Henry-Guy Parquet, dit HGP, dessinateur de presse pour notre journal numérique, sera également présent et animera des ateliers auprès des élèves qui pourront découvrir les facettes et les enjeux de ce métier-passion.

Partage