Retour

Les lecteurs de mon blog ont remarqué que je faisais confiance à l’intelligence superficielle et à ses algorithmes pour ajouter des notes à mes articles et expliquer quelques points délicats.

Je me suis demandée si cette intelligence superficielle pourrait concurrencer les meilleurs slogans concoctés par les meilleurs publicitaires. Vous savez, comme Jacques Ségala qui avait inventé la formule « Si à 50 ans, t’as pas pu t’acheter un solex, t’as raté ta vie ».

J’ai donc laissé mouliner mon logiciel ci-dessus désigné pour qu’il me trouve les slogans les plus performants pour chaque candidat à l’élection présidentielle du printemps (c’est-à-dire de l’automne au Fenua). Ça a donné ceci, par ordre alphabétique :

Nathalie Arthaud : « Avec Nathalie, vous serez prêts Arthaud zéro ! ».

Nicolas Dupont-Aignan : « Comme mes deux ancêtres les Dupond et Dupont créés par Hergé, je vous dirai même plus ».

Anne Hidalgo : « No pasaran »[1].

Yannick Jadot : « Sempervirens »[2].

Jean Lassalle : « Avec Lassalle, le scrutin n’est pas clos… mais avec modération »[3].

Marine Le Pen : « Laissez-vous tenter par la tante plutôt que par la niaise ».

Emmanuel Macron : « Five years more pour ne pas vous trumper ! ».

Jean-Luc Mélanchon : « Pariez sur moi et pas un sou mis sur Macron ! »

Philippe Poutou : « Avec mon Poutou, fais l’amour, pas la guerre, kamarad ! ».

Valérie Pécresse : « Pour lutter contre la vie chère, faites comme moi, épousez un chef d’entreprise ».

Fabien Roussel : « pas de cuisine électorale avec ce chou de Roussel ».

Éric Zemmour : « Pétain coup, t’es tout pâle ! ».


[1] Référence à la guerre d’Espagne (1936-1939) avec le slogan républicain contre les fascistes, signifiant « ils ne passeront pas ». Maeva a inversé la perspective qui devient : « Avec Hidalgo, les socialistes ne passeront pas »

[2] En latin signifie : « toujours vert ». Il est vrai qu’avec les candidats écologistes, on perd souvent son latin.

[3] Allusion au célèbre Beaujolais du Clos Lassalle.


Le blog de Maeva Takin

Partage