Retour
Réservé aux abonnés

Le 13 octobre dernier s’est tenue, sous la présidence du nouvel Haussaire, la fameuse réunion annuelle de la commission chargée de suivre les conséquences des 193 essais nucléaires réalisés par la France en Polynésie (lire l’article ici)… À cette réunion, outre les personnalités habituelles, j’ai noté la présence de François Bugaud (« Monsieur Plutonium ! »), le nouveau délégué à la sûreté nucléaire, nommé à ce poste par le président de la République, et qui s’est déjà fait remarquer par son incompétence absolue à analyser ou traiter les problèmes relatifs aux conséquences actuelles des essais nucléaires (lire l’article ici).

En lisant le compte rendu de cette réunion, je suis atterré car ce n’est qu’un copier-coller des réunions précédentes, avec toujours la même conclusion : « La situation est stable et fait l’objet d’une surveillance constante »… Par pitié, que les autorités responsables arrêtent une fois pour toutes cette mascarade pour prendre enfin en compte les préoccupations exprimées par les Polynésiens  …

Partage