Retour

La passerelle piétonne de Teahupo’o a pu être posée avec succès en début de semaine dernière par l’entreprise Boyer en charge des travaux. Cette étape majeure dans le cadre de ce chantier a été réalisée en avance sur le planning initial, le Pays ayant souhaité que la nouvelle passerelle, qui devait initialement être opérationnelle en juin pour les Jeux olympiques, puisse l’être début mai pour les épreuves de la World Surf League (WSL).

Ce nouveau planning pourra être tenu. Toutefois, certaines infrastructures connexes comme les rampes d’accès PMR ou les aménagements paysagers ne pourront être finalisés que pour le mois de juin.

La nouvelle passerelle d’une longueur de 44 mètres et pesant 25 tonnes, construite en Métropole avait été livrée à Teahupo’o au début du mois de novembre et a été assemblée sur le site du chantier installé au PK 0. Sa mise en service est prévue pour le début du mois de mai prochain. Les deux parties de la passerelle ont pu être posées sur leurs socles de part et d’autre de la rive, grâce à une grue spéciale. Elles sont actuellement en cours d’assemblage, et les pieux installés dans la rivière sur lesquelles elles reposent le temps des travaux, seront retirés à fin du mois de janvier.

Jordy Chan, ministre des Grands Travaux, de l’Équipement, en charge des Transports aériens, terrestres et maritimes, s’est rendu sur place lundi dernier afin de constater l’avancée du chantier. Il se réjoui de « cette étape majeure franchie avec succès dans l’aboutissement de ce projet engagé voilà six mois ».

Le projet s’élève à 390 millions de Fcfp.

Avec communiqué

image_pdfPDFimage_printImprimer

Laisser un commentaire

Partage