Retour
Réservé aux abonnés

Pauvres électeurs de l’Hexagone et de Polynésie ! L’avenir de la France et du Fenua est théoriquement entre leurs mains puisque le suffrage universel le permet. Pourtant, tout est beaucoup plus complexe qu’on ne le croit.

Faut-il répéter que ce ne sont pas seulement les électeurs qui élisent une majorité ou des minorités : le système électoral y est pour une grande part. Un parti peut recueillir autour de 35 % des voix sur l’ensemble du territoire français et avoir une majorité absolue à l’Assemblée nationale (donc plus de 50 % des sièges). On a vu qu’aux élections territoriales de 2023, avec un autre système électoral, le parti qui revendique l’indépendance a obtenu 44 % des voix mais 38 sièges sur 57 place Tarahoi …

Laisser un commentaire

Partage