Retour
Réservé aux abonnés

Le juriste belge Renaud Dehousse, président de l’Institut universitaire européen de Florence, a proposé récemment d’éliminer la fête de Noël avec ses références chrétiennes jugées trop exclusives et non-inclusives des autres fêtes religieuses et de l’appeler « Fête d’Hiver » ou « Fête de l’égalité ethnique ». Professeur à Sciences Po de Paris, l’une des institutions universitaires inféodées à la Nupes, Renaud Dehousse reprend les banalités de la culture contemporaine wokiste, érigeant le christianisme comme adversaire principal de la pensée progressiste.

Les cultures, depuis quelques années, tendent à remplacer la religion chrétienne par un mélange d’éloges de la Terre-mère, du bouddhisme médiatique, de citations de l’animisme hétéroclite et de la nouvelle socialité numérique …

Laisser un commentaire

Partage