Retour
Réservé aux abonnés

La géographie des petits territoires insulaires du Pacifique en fait des lieux de vie exceptionnels et de formidables destinations touristiques, mais c’est aussi l’origine de contraintes majeures pesant sur leurs potentiels de développement économique. L’éloignement des marchés mondiaux, la faible dimension des surfaces émergées et des populations, la fragmentation des territoires entre multiples archipels et îles dispersées, et une fragilité environnementale structurelle, constituent autant de freins à l’efficacité économique.

Comme le met en évidence l’étude de la Banque Mondiale intitulée « Pacific Possible » (2017), les petits pays insulaires du Pacifique (PICs) sont les plus mal placés dans le monde au regard des deux contraintes majeures que constituent 1) l’éloignement moyen par rapport aux marchés mondiaux (axe vertical sur le graphique ci-dessous) et 2) la taille de la population (axe horizontal, mesuré en échelle logarithmique afin de resserrer les points représentant les différents pays ; sur le graphique, la Polynésie française se trouverait approximativement au-dessous du o de Samoa) …

image_pdfPDFimage_printImprimer

Laisser un commentaire

Partage