Retour
Réservé aux abonnés

Si vous suivez l’actualité artistique sur le Fenua, vous avez sûrement entendu parler de cette exposition par l’artiste Gaya, « François Hippolyte, œuvres trouvées 1890-1905 », qui s’est tenue à la salle Muriavai de la Maison de la culture (Te Fare Tauhiti Nui), du 5 au 9 avril dernier (voir notre article ici). Cette exposition se présentait sous la forme originale d’une enquête sur un personnage fictif, François Hippolyte, imaginé par Gaya, qui aurait été un artiste jusqu’alors inconnu mais qui aurait vécu à Tahiti du temps de Paul Gauguin. Là où ça se complique, c’est que cette enquête fictive émettait l’hypothèse que peut-être Gauguin aurait plagié Hippolyte et qu’il semble que de nombreuses personnes aient pris cette histoire au sérieux… Pour tirer toute cette affaire au clair, nous sommes donc allés à la rencontre de Gaya ! Explications…

C’est ainsi qu’est née une petite polémique et un petit scandale dans le monde de l’art local, qui aurait même fait écho plus loin, au Mexique, en France, à Amsterdam, auprès d’experts d’histoire de l’art et de Gauguin. En particulier, un certain Fabrice Fourmanoir, « spécialiste de Paul Gauguin », a fait paraître un article dans Tahiti Infos le 12 avril et explique pourquoi cette enquête par Gaya et Bruno Deval serait une supercherie. Pourtant, l’artiste Gaya-alias-François-Hippolyte affirme avoir tout fait pour informer le public que cette histoire était fictive et n’avait été créée que dans le but de cette exposition, où il avait tout créé lui-même, l’histoire, les œuvres, les éléments servant à la pseudo-enquête, etc. Il affirme aussi que M. Fourmanoir, qui l’avait contacté au sujet de François Hippolyte, avait eu lui aussi toutes les informations sur sa démarche artistique et devrait donc savoir que tout ceci est une fiction, et non une supercherie de faussaire.. …

Partage