Retour
Réservé aux abonnés

Multiplier par trois la fréquentation touristique en Polynésie pour compenser les transferts de l’État. C’est l’un des projets phares figurant dans le programme électoral du Tavini afin de bâtir les fondations d’un nouveau modèle économique basé sur les ressources propres du Pays.

Privilégier un tourisme durable et inclusif dans lequel chaque habitant se sente impliqué dans l’accueil et le rayonnement de son île, améliorer la connectivité aérienne entre la Polynésie française et les marchés émetteurs, étudier la construction d’un aéroport international aux îles Marquises, diversifier l’offre touristique avec de nouveaux produits – tourisme culturel, tourisme de luxe, tourisme golfique, tourisme gay-friendly, pêche sportive, promotion d’activités extrêmes comme le saut en parachute ou l’escalade – telles sont quelques-unes des pistes pour développer le tourisme à Tahiti et ses îles envisagées par Moetai Brotherson, président de la Polynésie française en charge notamment du Tourisme, des Transports aériens internationaux et du Développement des archipels.

Laisser un commentaire

Partage