Retour

Le second tour des élections législatives en Polynésie a hissé les trois candidats du parti bleu ciel en tête dans les trois circonscriptions, devant les élus du Tapura de la majorité présidentielle. Un résultat historique pour le Tavini, puisque, pour la première fois, trois députés indépendantistes siégeront à l’Assemblée nationale. La douche froide pour le parti du président Fritch…

La soirée d’hier était pleine de suspense, notamment dans la première circonscription, où les candidats du Tapura et du Tavini étaient au coude-à-coude. Finalement, c’est le jeune élu du Tavini, Tematai Le Gayic, qui l’a emporté devant Nicole Bouteau, poids lourd du Tapura. Une énorme surprise, avec la victoire de ce jeune homme de 21 ans, qui a su convaincre face à l’ancienne ministre du Tourisme et du Travail. Le Gayic coiffe Bouteau au poteau, avec 50,88 % des votes exprimés contre 49,12 %. L’élu polynésien sera probablement le benjamin de l’Assemblée nationale !

Dans la deuxième circonscription, Steve Chailloux, lui, n’a pas été vraiment inquiété et devance Tepuaraurii Teriitahi avec 58,89 % des suffrages contre 41,11 %. Le professeur de reo tahiti a fait une ascension remarquable et représentera aussi le Fenua dans l’Hémicycle.

Plus attendue, la victoire de Moetai Brotherson n’en est pas moins éclatante ; il pulvérise son adversaire Tapura, Tuterai Tumahai grâce au résultat écrasant de 61,32 % des voix contre 38,68 %.

Séduits par les valeurs et la jeunesse des candidats, les électeurs polynésiens ont ainsi hissé le Tavini en tête des trois circonscriptions, laissant sur le carreau les candidats Tapura de la majorité présidentielle. De quoi satisfaire le chef de file du parti indépendantiste , Oscar Temaru, qui appelle le président Fritch à « démissionner » et caresse désormais son rêve d’autodétermination de la Polynésie.

Précisons également que les nouveaux députés devraient avoir les coudées relativement franches, les élections en Métropole ayant fait perdre la majorité absolue au parti Ensemble ! d’Emmanuel Macron, qui devra composer avec la montée en force de Nupes (Nouvelle Union populaire écologique et sociale), à laquelle le Tavini s’est rallié, mais aussi du Rassemblement national (lire notre article ici).

Un tournant s’est donc opéré, la donne a changé, les cartes sont redistribuées !

Les « tontons bringueurs » déchantent…

Cette victoire sans appel du Tavini a suscité la désillusion au sein du Tapura, dirigé par le président Fritch. Pour le parti rouge et blanc, ces résultats sont le fruit d’un « front contre le Tapura » porté par une coalition des autres partis autour du Tavini. Le camp Tapura affiche ainsi une « grande tristesse » et ne comprend pas la perte de confiance des électeurs. Pourtant, tout le monde l’a compris : c’est un vote sanction de la population, excédée par les décisions du gouvernement actuel depuis plus de deux ans, et notamment celles prises pendant la crise sanitaire due au Covid.

Aussi, l’affaire du mariage de Tearii Alpha et la position condescendante des élus pris la main dans le sac, en train de festoyer alors que nous étions tous soumis au confinement, le tout suivi d’amendes allégées, reste en travers de nombreuses gorges (lire nos articles précédents ici et ici). Désormais, les « tontons bringueurs » déchantent… et ils vont devoir retrouver la confiance des électeurs d’ici les prochaines échéances électorales. Après avoir joué les « cigales », ils vont devoir retrousser leurs manches et travailler comme des fourmis, avec un seul objectif : le bien-être de TOUS les Polynésiens. Car, l’année 2023 sera marquée par les territoriales, avec l’élection du futur président de la Polynésie française.

Les résultats définitifs du second tour de scrutin ci-dessous :

*Les résultats du 2e tour du scrutin ne seront définitifs qu’après la proclamation par la commission de recensement des votes des résultats vérifiés.
 
Cette commission, composée d’un magistrat désigné qui préside la commission, d’un représentant à l’Assemblée de Polynésie française et d’un agent du Haut-commissariat de la République se réunira le dimanche 19 juin 2022.

Partage